Prud’hommes : « PD » ne serait pas une insulte homophobe Cons. prud’h. Paris, 16 déc. 2015, n° F 14/14901

En se plaçant dans le contexte du milieu de la coiffure, le conseil considère que le terme de « PD » employé par la manager ne peut être retenu comme propos homophobe car il est reconnu que les salons de coiffure emploient régulièrement des personnes homosexuelles.